Est-ce que le maquillage permanent est aussi naturel que le microblading?

Mis à jour : avr. 24



On me pose souvent cette question en consultation:  

«Est-ce que le maquillage permanent est aussi naturel que le microblading?»

La réponse est oui bien sûr!


Retrouver sur le web des explications honnêtes, transparentes et qui mettent en lumière les vrais différences entre les 2 techniques est un véritable parcours du combattant. C'est pourquoi je désire prendre le temps aujourd'hui de vous exposer mon avis sur le sujet:


Microblading v/s Maquillage Permanent


1) Le Microblading


On assiste dans les dernières années à une explosion de la popularité envers le microblading. Cette technique manuelle que plusieurs croient innovante est dans les faits une méthode ancestrale développée au Japon il y a plus de 1000 ans. Elle consiste à créer un effet de poils naturels dans les sourcils en incisant la peau à l'aide d'une lame composée d'aiguilles en rangée et imbibée d'un pigment minéral ou organique qu'on veut introduire dans l'épiderme. Depuis quelque temps, on voit également l'apparition du microblading pour le contour des yeux et les lèvres. (Ouch, et oui!)



Caractéristiques


  • Aucun appareil n'est utilisé durant la prestation, le travail est fait manuellement.

  • La durée d'un microblading varie en moyenne de 6 à 12 mois.

  • Pour espérer de bons résultats, il faut avoir une peau particulièrement vigoureuse. Peaux fines, délicates et diabétiques s'abstenir!

  • Les poils tracés sont fins et naturels.

  • Il est très important de comprendre que la peau est scarifiée lors de la procédure, ce qui peut induire des effets secondaires et indésirables (saignement, croûtes, rejet, délai de cicatrisation plus long et risques de cicatrices) si le travail n'est pas bien exécuté.



Est-ce que le maquillage permanent est aussi naturel que le microblading?

Oui!



2) Le Maquillage Permanent


Je n'ai pas réussi à trouver avec exactitude l'époque ou le maquillage permanent a fait son apparition. Ce que je sais c'est qu'à l'origine, il était pratiqué avec les encres et les machines utilisées pour le tatouage corporel. Il va sans dire qu'étant donné la composition très concentrée des encres et la trop grande puissance des appareils (la peau du visage est beaucoup plus délicate que celle du corps) les résultats étaient vraiment opaques et donc, à milles lieux d'être naturels. Avec l'émergence d'un intérêt grandissant pour cette méthode dans les années 90, on a vu apparaître un bon nombre de femmes arborant ce type de maquillage permanent.



Le maquillage permanent réinventé.



Dans les 15 dernières années, des appareils de hautes technologies, des micro-aiguilles ultra fines, des pigments minéraux et organiques ont été introduits sur le marché international. C'est l'équation de ces nouvelles technologies, avec des formations de plus en plus accessibles pour les techniciennes, qui rend possible aujourd'hui la réalisation de maquillages permanents si naturels, que c'en est renversant!



Caractéristiques:


  • Un appareil est utilisé afin d'exécuter le travail sans briser la peau.

  • La durée d'un maquillage permanent varie en moyenne de 2 à 5 ans.

  • De bons résultats sont obtenus sur plusieurs types de peau.

  • Les poils tracés sont fins et naturels.

  • Contrairement au microblading, il n'y a aucune déchirure provoquée, peu de rejet, pas de saignement, pas de croûte (ça ressemble d'avantage à une pellicule fine de pigments séchés) et la cicatrisation se fait avec douceur.




Attention, les informations suivantes sont très importantes.


Le maquillage permanent n'est pas un traitement banal étant donné son potentiel longue durée tout comme le microblading qui peut laisser des séquelles permanentes dans l’épiderme. Afin que les résultats soit à la hauteur de vos attentes de naturalité, vous devez prendre connaissance des points suivants:


  • Si votre technicienne pratique le maquillage permanent depuis plus de 15 ans, il est pertinent de lui demander si elle a rafraîchi ses techniques depuis.


  • Il existe encore à ce jour des techniciennes qui travaillent avec un système de gun à tatouage corporel parce que, entre autres, ils sont moins dispendieux à l'achat. Malheureusement, les aiguilles compatibles avec ce type d'appareil sont beaucoup plus grosses (parce qu'elles sont dédiées au tatouage de grande surface). Les sourcils en ''poteaux de clôtures'' que vous retrouvez dans les albums ratés sur le web, ont assurément été fait avec ce type d'appareils. S’assurer que l’appareil utilisé en est un spécifiquement conçu pour le maquillage permanent est une bonne chose.


  • Il y a une distinction très importante à faire entre les pigments et les encres. Ces dernières (qui sont beaucoup moins dispendieuses à l'achat) donnent l'impression de bavures sous la peau avec le temps rendant les résultats catastrophiques sur le long terme. Seuls les pigments minéraux et organiques offrent les résultats naturels escomptés en plus de laisser la liberté de faire des changements éventuellement, selon nos goûts et l’évolution de notre morphologie.


  • La profession n’est pas encadrée par des lois au Québec, la formation n’est pas obligatoire non plus. Ce qui veut dire qu’il est présentement possible à toutes personnes de s’improviser dans le métier si elles le désirent. La formation est un choix d’investissements en temps et en argent que toutes techniciennes professionnelles et consciencieuses choisissent de faire par respect pour les femmes.


En bref, je vous suggère de penser à ces 4 points de façon réfléchie quand vient le moment de magasiner un prix!



Mon opinion


Ce que je déplore, c'est la tangente que l'industrie du microblading a prise dès le départ pour nous vendre sa formation à nous les esthéticiennes et ensuite ses services au grand public, en lui faisant miroiter la possibilité d'avoir des sourcils de rêve sans aucun risque. Elle nous a présenté la méthode comme actuelle et inoffensive à travers une campagne de désinformation visant à dénigrer le maquillage permanent à coup de visuels ratés et tirés d'une autre époque. Qu'on se le dise, des maquillages permanents ratés il y en a, mais tout autant sinon moins que ce nombre grandissant de femmes qui me consultent désespérées de se retrouver aujourd'hui avec des cicatrices permanentes causées par un mauvais microblading. Je me dis que si toutes les entreprises prenaient l’engagement de faire sa promotion de façon loyale, il nous serait plus facile pour nous les femmes de faire un choix éclairé qui correspond vraiment à nos besoins.



Des outils pour vous aider à faire un choix éclairé.


Le site web de l’association des professionnelles en soins esthétiques du Québec (APESEQ) est une plateforme précieuse quand vient le temps de se choisir une technicienne pour son maquillage permanent ou microblading. L'association oblige ses membres à se former continuellement et à se conformer à des règles d’hygiène stricte. Je vous laisse le lien vers le répertoire des membres dans lequel vous pourrez facilement faire des recherches selon votre région: cliquez ici.


L’ebook « Comment choisir une technicienne en maquillage permanent » est accessible en tout temps et vous expose de façon claire tout ce que vous devez savoir sur vous-même avant d’investir sur le maquillage permanent. Je vous laisse le lien pour le télécharger: cliquez ici.

Vous vous sentez prête à rayonner à votre plein potentiel grâce au maquillage permanent?

Si c'est le cas et que vous pensez que je suis celle qui peut vous aider, il me fera plaisir de vous accompagner. Réservez votre consultation gratuite [en ligne] ou [en personne] ici: prendre rendez-vous.




Annie Banville - Experte en maquillage permanent

À propos de l'auteure


Riche d’une expérience qui l’a rendue sensible à l’importance d’un respect et d’une bonne estime de soi, elle s'est donné comme mission de valoriser la beauté des femmes avec des soins de beauté destinés à accroître la confiance en soi.


Lire la biographie complète



Par souci de transparence, je désire vous informer que le microblading est un service qui n'est plus offert à mon sanctuaire beauté. J'ai choisi de cesser cette pratique parce qu'elle ne correspond pas à mes valeurs de respect de l'intégrité de la peau.

Inscription à ma communauté de rayonnantes
 
Recevez des nouvelles et des surprises via mon infolettre
2 fois par mois.
Consultation en ligne
 
Découvrons ensemble comment je peux vous aider à rayonner.