top of page

Est-ce qu’aimer le maquillage fait de vous une personne superficielle?



Tranche de vie


Par une belle journée de printemps, on m’invite chaleureusement à collaborer à un concours d’envergure sur les médias sociaux avec 4 autres entreprises Drummondvilloises.


Je me suis donc joint avec enthousiasme à de belles cheffes d’entreprises aussi motivées que moi à promouvoir la beauté et la santé naturelle.


Un peu plus tard, la responsable du concours m’avise que l’une des participantes pense à se retirer parce qu’elle ne veut pas que son entreprise soit associée à la mienne.


« C'est superficiel le maquillage permanent » selon ses perceptions.


Outch!!?


L'histoire s’est bien terminé puisque la collaboration a bien eu lieu, et même que je suis infiniment fière et reconnaissante d’avoir fait partie de ce collectif !


Pour moi, ça été le point de départ d'une profonde réflexion sur le sujet puis de cette prise de conscience que je vous partage à l'instant.



C’est un fait: aimer le maquillage est souvent perçu comme étant le témoignage d’une personnalité superficielle.


Et pourtant.


Plusieurs psychologues le confirment: prendre soin de sa beauté est un outil très intéressant pour aider à se sentir bien dans son corps, mais aussi dans sa tête.


D’ailleurs, les confinements ont démontré que beaucoup de femmes qui avaient cessé de se maquiller ont eu du mal à se trouver belle. Leur estime personnelle étant à la baisse, le moral s’en trouvait aussi affecté.


De mon côté, j’ai aussi fait l’expérience du « tout naturel », pendant mes longs mois de fermeture obligée. Il en a résulté que j’avais l’impression de me laisser tomber, de devenir beige, de ne pas honorer le corps qui me permet d'exister.



Trop maquillée! Pas assez?


Juger les autres est un peu trop facile, avouons-le. Et je me demande si nos préjugés ne sont pas sourcés à même le sentiment d'être en compétition entre nous, comme s'il fallait obligatoirement triompher sur l'autre dans notre unicité.


La vérité est que nous sommes toutes égales, quoique différentes certe, et c'est tant mieux. Il revient à nous de prendre l'engagement de respecter l'autre et ses différences plutôt que de se sentir invariablement diminué par elles.


Vous avez peut-être une raison bien à vous d'aimer ou de détester le maquillage...

Mais sachez que si certaines femmes semblent avoir la main un peu lourde avec le maquillage, c'est souvent par maladresse ou à cause de fausses croyances très facilement rectifiables sous mes conseils bienveillants.



Je pense qu’en se maquillant, on ne se camoufle pas, on se cherche.


Dans mes nombreuses années de pratique en tant que maquilleuse, j’ai réalisé qu’il y a dans l’envie de se maquiller le besoin de mettre en lumière une identité cachée à l’intérieur de soi qui ne demande qu’à briller.


D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si des cours de maquillage sont offerts gracieusement par plusieurs organismes qui soutiennent les femmes dans leur rémission/ thérapie. On voit bien qu’il y a là quelque chose qui touche l’être beaucoup plus profondément qu’on pourrait le croire.


Une femme rayonnante est le témoignage de son excellente santé physique et mentale. C'est de rendre hommage à votre corps que de le soutenir avec de petites attentions si vous en ressentez le besoin et surtout si ça vous fait du bien.



Alors non, ce n'est pas superficiel que d'aimer le maquillage.


La superficialité pour moi c'est de juger une personne sans se donner la chance de la découvrir au-delà de la surface. D'ailleurs, nous ne devrions jamais avoir à justifier notre routine beauté à qui que ce soit puisque nos goûts et nos besoins sont bien personnels.


Donc mon message ici se veut simplement un encouragement à vous aimer en vous sentant totalement libre de vous amuser avec la couleur ou pas.


Et s'il y a une chose que je peux vous certifier mes chères rayonnantes, c'est que vous n'êtes pas dutout superficielles. Les expériences de vie que vous me partagez si généreusement lors de nos rencontres sont assez riches et inspirantes pour en attester.

162 vues5 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page